Humeurs taurines et éclectiques

dimanche 22 février 2009

LA BREGA, LE POINT

Six mois déjà que le blog fonctionne (depuis le 15 octobre 2008), peut-être le temps de faire le point.
Curieux de connaitre sa fréquentation, un compteur a été installé depuis le 23 janvier. Les résultats s'avèrent passablement surprenants:
En un mois 2200 visites, dont 1954 français (89,1%), 163 espagnols, 18 italiens, 12 russes, 10 étatsuniens, 8 péruviens, 4 mexicains, 3 canadiens, 2 chiliens, 2 japonais, 2 chinois, 1 cubain, 1 colombien, 1 venezuelien, 1 argentin, 1 philippin, 1 marocain, 1 tunisien, 1 algérien, 1 égyptien, et 23 autres nationalités différentes.
Les visiteurs consultent en moyenne 4,3 pages et demeurent également en moyenne 6, 4 mn sur le site.
Des écarts de visites quotidiennes de 63 à 203 visiteurs, avec une moyenne en hausse de 131 visites/jour.
554 blogueurs reviennent régulièrement avec fidélité.
Ces chiffres ne manquent pas d'étonner. Quel instrument extraordinaire de communication! Cela donne le vertige de savoir que ce que vous écrivez est lu par autant de gens dans autant de lieux différents. Tout cela à propos d'un centre d'intérêt aussi spécialisé que la tauromachie.

La Brega se veut un blog «d'humeurs taurines et éclectiques». J'ai voulu alterner les thèmes et les genres: humeurs, coups de gueules, portraits, évènements, humour, et plus généralement des articles de fond.
En fait, n'étant un érudit ni en toros, ni en toreros, ce qui m'intéresse surtout est de partir d'un phénomène taurin périphérique pour le relier à l'humain en général, en explorant les diverses grilles de lecture qui peuvent exister dans le monde des sciences humaines.
Aller de l'accessoire à l'universel, en donnant du sens, me paraît être la meilleure manière de communiquer avec «l'Autre». En tout cas toujours s'efforcer de substituer à l'information ou à l'émotion «brutes», l'analyse et l'exercice de la pensée et de l'esprit critique.
Est-ce réussi? Aux lecteurs de le dire.
Certains trouvent d'ores et déjà le site ou certains articles trop «pédagogiques» ou «didactiques». D'autres semblent critiquer les articles polémiques (la mouche). D'autres encore trouve le blog trop généraliste et pas assez taurin.
La multiplicité des blogs existants pallie à ces remarques. Il n'est pas question de plagier ou de se substituer à ce que d'autres font si excellemment. Il s'agît de trouver un ton et un fond qui soient différents et qui entrent en complémentarité avec ce qui existe par ailleurs.
Ce ton, ce fond, ces thèmes, ces idées ne semblent pas tomber dans l'oreilles de sourds, et j'ai lu avec un certain amusement le texte du récent Pregon de Ciudad Rodrigo où est abordé, de manière totalement nouvelle, inédite et sans droits d'auteurs, des thèmes ici explorés et notamment l'idée de l'importance fondamentale du rapport à la mort dans l'argumentaire taurin.
Dernièrement, un ami de la Commission Taurine d'Orthez trouvait parfois les propos de la Brega en décalage avec un certain «devoir de réserve» qui s'imposerait à son président.
Certes j'entends, je sollicite et je prends en considération ces observations, mais un blog est un acte personnel qui n'engage que soi. Doit-on renoncer à l'expression personnelle au nom des responsabilités collectives? Dois-je renoncer à me rendre à l'office dominical aux motifs que je défends par ailleurs comme élu une conception laïque de la société et de la politique?
Je ne le pense pas et me refuse à toute atteinte à ma liberté de pensée. Peut-être ai-je tort.
De même, à une époque où l'on se soucie du politiquement correct, à se préoccuper plus de de ne pas dire ou faire d'erreur qu'à prendre le risque de s'engager, il ne me dérange aucunement de me positionner clairement et avec vigueur. Peut-être ai-je tort.
C'est à vous d'en juger.
Certaines rubriques vont apparaître. Lionel PIEROBON, écrivain et membre de l'U.B.T.F. (Union des bibliophiles taurins) se propose d'informer des parutions de livres taurins (outre ses articles).
Je réitère à ce sujet l'offre de faire paraître tout article que vous souhaiteriez publier (sans pour autant développer un blog).
Il me semble nécessaire, entre autres, qu'émerge dans un des blogs amis de la galaxie (ou en en créant un), une rubrique reseñas où l'on pourrait compiler plusieurs points de vue, forcément différents de la presse «officielle et subventionnée». J'en ai parlé avec des copains de Campos y Ruedos, mais ils font déjà tellement.
Si quelqu'un(s) voulai(en)t s'en charger, nous pouvons l'envisager.
Merci à tous ceux qui prennent la peine de lire la Brega et justifient le temps passé à y écrire.
Un merci tout particulier aux nombreux compañeros hispanophones, qui en plus s'embêtent à le lire en français.
Fuerte abrazos a todos.

Xavier KLEIN

12 commentaires:

Bernard a dit…

Cher Xavier,

Ceci ne s'adresse pas au Président (!)... Tu as évidemment le droit d'avoir plusieurs "casquettes" (n'as-tu pas plusieurs "moi"?...), et il est très appéciable - sinon républicain - de te voir revendiquer la liberté de les porter (ces casquettes) l'une ou l'autre, et surtout pas toutes ensemble...
Tout ceci pour te dire déjà merci pour ce blog. Et puis - merci la puissance de démultiplication de l'Internet - je t'écris surtout au sujet de ta proposition de "reseñas" ouvertes: puisque nous sommes déjà un certain nombre à "circuler" plus ou moins sur les mêmes blogs taurins - défendant d'ailleurs les mêmes options taurines (suivez nos regards...), pourquoi ne nous accorderions-nous pas collectivement "blog ouvert" - comme on s'accorderait "table ouverte" sur l'un ou l'autre des ces blogs déjà existant (le tien par exemple?), afin d'y rapporter nos choses vues et réactions sur des corridas ou novilladas auxquelles nous aurions assisté - la "resaña" devenant littéralement un acte collectif?... Utopie?... De même que la marche se prouve - ne se prouve que - en marchant, de même cette possibilité de "reseña" collective se prouvera en l'essayant - sachant que l'outil Internet le permet...
Chiche?...

Bernard

el chulo a dit…

bonjour, si celà vous interesse, j'aurais éventuellement une "critique" du livre de castillo, "le temps de franco".
j'y travaille en ce moment.

Xavier KLEIN a dit…

OK LUDO pas de problème pour l'article.
Bernard,
Je fais un projet de blog (et de réglement de travail et déontologique) et je vous le communique.
Pour ce travail de préparation veuillez me contacter sur mon mail: xavier.klein@wanadoo.fr

el chulo a dit…

c'etait el chulo mais bon!

Anonyme a dit…

Bravo pour ton travail formidable. Je profite de l'occasion pour dire combien je suis heureux de voir que nous sommes encore un certain nombre à essayer de défendre l'idée que la tauromachie est un combat avant toute chose et que ce combat à des règles qu'il faut respecter, or celles-ci sont trop souvent bafouées. Nous ne sommes pas pour autant des "Ayatolahs"...seulement des aficionados.

Xavier KLEIN a dit…

Pardon El Chulo.
C'est vrai quoi, avec tous ces noms en O, on se mélange les pinço

Bernard a dit…

A l'attention d'El Chulo (et des autres aussi,

Je viens de lire les "cartels" définitifs pour Séville : 4 fois Morante (dont un mano a mano avec El Cid versus Victorino...)! C'est Olivier (DECK) qui va être heureux!... Nous prirons pour que le duende s'en mêle.

Suerte - Bernard

el chulo a dit…

cher bernard
prier et duende, celà me parait curieux tout ça!
nous espérerons.
les toros sont une espérance permanente, cent fois déçue.
heureux de vous voir en ces lieux.
amitiés

Xavier KLEIN a dit…

PROPOSITION:
La "co-administration" d'un blog tel que celui-ci vous intéresserait-elle?
Je veux bien y participer, mais n'ai pas la disponibilité pour le gérer seul.
C'est une épure qui peut (et doit) être améliorée (présentation, photo, etc.).
Contactez-moi sur mon mail (xavier.klein@wanadoo.fr).
Le présent message sera effacé dans quelques jours.

Xavier KLEIN a dit…

Zut! J'ai oublié l'adresse du blog:
http://resenastaurinas.blogspot.com/

el chulo a dit…

ma foi!

Bernard a dit…

El chulo - et autres lecteurs,

Prier et duende ne me semblent pas incompatibles: comment prier si l'on n'espère pas un peu?... Alors, nous espèrerons... Savez-vous, chers amis, comment disait-on (dit-on peut-être encore), dans ma Provence natale, "aller à l'affût" s'agissant de l'affût vespéral aux canards?... Aller "à l'espèro" (mot provençal)!...
Alors, on priera ET on espérera fortement...

Suerte - Bernard