Humeurs taurines et éclectiques

mardi 24 août 2010

Les INCONTOURNABLES: quand le bon goût français séduit la Catalogne

Trouvé sur Toroprensa, le blog de Pablo G. MANCHA http://www.toroprensa.com/2010/08/jerome-lavoix-el-cantante-que-no-habla.html, un article sur la gloire de Valcebollère, bourgade de 37 habitants, canton de Saillagousse, Pyrénées Orientales (l'endogamie a dû frapper dans le secteur), j'ai cité Jérôme LAVOIX, surnommé«Le petit oiseau chanteur des Pyrénées».
.
Un artiste dont la renommée tutoie outre Pyrénées celles de Mireille Mathieu et de Zinedine Zidane, des cerveaux eux aussi, dignes ambassadeurs de la grande culture française.
.
Jérôme, «el cantante que no habla y que solo sisea» sévit dans la jet set européenne, de Munich à Athènes, ne dédaignant pas «d'actuer »dans des restaurants où il chante les menus.
.
Admirez, la classe, le chic, le choc, la séduction naturelle et surtout l'accent si délicieusement «frenchie»: un régal! A siroter intégralement (le final est extraordinaire!), en dégustant voracement la substantifique moelle.


Il prépare actuellement son premier disque et un gala réservé uniquement aux dames: le Jesulin de Ubrique (au fait qu'est-ce qu'il devient celui-là) de la ritournelle en quelque sorte.
.
A Barcelone, ils n'auront plus de corridas mais ils ont Jérôme LAVOIX, un pas de géant dans la longue marche de l'humanité vers la civilisation!
Xavier KLEIN
Cf. également le site de la diva: http://jeromelavoix.com/es/
.

20 commentaires:

el chulo a dit…

ils ont déjà la grande bite dégoulinante de nouvel, et du même auteur, nous avons le "camion à virolles" de dax.

Xavier KLEIN a dit…

A Dax, je l'appelais plutôt le "cageot", mais va pour le camion à virolles.
A propos de grande bite, as-tu remarqué dans la vidéo du cher Jérôme, le maniement expert du godemichet à raclure?
Ca doit faire un tabac auprès des dames un gars qui joue aussi expertement.

el chulo a dit…

ridelles, pardon!
pour le beau jerome j'ai abrégé!

Xavier KLEIN a dit…

Tu ne pensais pas Vitrolles (pour virolles) au moins? ca risquerait de vexer nos amis du sud-est?

Anonyme a dit…

Il paraît qu'il a fait un tabac avec les femelles zantis aux manifs de Barcelone. Peut-être qu'ils vont le prendre à la place de Renaud, il présente mieux.

el Chulo a dit…

merde! j'ai cru que c'était Ponce!

Xavier KLEIN a dit…

Ponce ne chante pas, il danse.
C'est pas mieux, les danseurs mondains ont moins bonne réputation que les chanteurs mondains.

el chulo a dit…

on dirait que tu parles en connaissance de cause!

Maja Lola a dit…

Déja le "crooner" est pitoyable. Mais alors sa biographie !! Too much ! Ca sent plutôt le canular. Impossible de faire plus kitchissime dans l'emberlificotage croustillant d'une vie digne d'un mix de toutes les revues people qui peuplent les salons des figaros.
Cela me rappelle l'HENORME canular avec tapage médiatique fait par JAZZ 70 à Nîmes en 2008 : ils présentaient un hommage à la mémoire d'Evariste Bouchardeau, accordéoniste génial qui vulgarisa le swing et le jazz en pays .... cévenol !
Sacré Evariste. Il "revit" toujours sur internet. Si, si. Tapez son nom et vous verrez.

Jean-Paul Richier a dit…

Si on m'avait dit un jour que j'allais rire aux larmes en consultant un blog taurin (enfin, à part Terres Taurines)...
J'ai écumé internet à la recherche d'une autre vidéo de ce génie, hélas en vain.

Admettez que ce qui vous a séduit, c'est qu'il a absolument l'allure d'un matador et de sa cuadrilla : http://jeromelavoix.com/es/fotos.html.

Ceci dit, il a un beau brin de voix http://jeromelavoix.com/es/audio.html

Pour ceux qui n'auraient pas percuté (ahem...), le second degré vient du crooner lui-même, puisqu'on retrouve sa biographie digne des Monty Python sur son propre site :
http://jeromelavoix.com/es/bio.html ,

Bref, Jérôme Lavoix n'est autre que Xavi Mauretta, figure catalane du jazz catalan, batteur, compositeur, chanteur, producteur.
Et ses accompagnateurs aux surnoms déjantés sont ses complices du Lisboa Zentral Cafe : Amadis Dudu (du nom d'un personnage de Boris Vian) est Oriol Camprodon, Eddy Baby Jr est Eduard Altaba, Maestro Laz est Joan Alavedra, etc

On dirait que l'humour catalan, lui aussi, est à la pointe du progrès !...

Maja Lola a dit…

Pour être à la pointe du progrès, il faut être novateur. Or, il semble que nos chers catalans n'aient fait que reproduire les canulars prisés par le monde du jazz : cf. Evariste Bouchardeau en 2008. Humour potache, même si l'inspiration découle de l'immense Vian.
En tout cas, il aura réussi à faire rire les taurins, et faire travailler les zygomatiques, c'est toujours salutaire.

el Chulo a dit…

maja, tu es un démon!

Marc Delon a dit…

S'il déconne il est génial... s'il est un authentique ringard il est juste bon à faire les galas de la Spa.
Tiens je soigne un jeune qui vient d'y travailler tout l'été et il m'a dit que ça "euthanasiait" (ça veut dire pareil qu'assassiner quand ce sont le antis qui parlent de nos corridas) à tour de bras mais qu'ils n'avaient pas le droit de le dire...
(bon sauf à des confesseurs professionnels comme moi, bien sûr...)
Mais eux, bon, ils tuent, oui d'accord, mais ils sont gentils quand ils tuent... tandis que le mauvais euthanasieur, lui, ben il tue aussi... mais, lui, il est méchant, c'est pas pareil...

Au fait, sur la video vous reconnaitrez à la batterie le père d'El Juli, à la flûte traversière Oscar Higares vieillissant et à la clarinette El Cid, c'est frappant !

el chulo a dit…

je n'osais pas le dire! très caca bouda tout ça!

Jean-Paul Richier a dit…

Marc Delon : « S'il déconne il est génial... s'il est un authentique ringard il est juste bon à faire les galas de la Spa. »

Curieux cette hésitation à reconnaître un second degré aussi évident. Enfin, il est vrai que les taurins ont quelques difficultés à identifier les évidences...

Marc Delon : « Tiens je soigne un jeune qui vient d'y travailler tout l'été et il m'a dit que ça "euthanasiait" (ça veut dire pareil qu'assassiner quand ce sont le antis qui parlent de nos corridas) à tour de bras mais qu'ils n'avaient pas le droit de le dire... »

Tiens, une des rengaines favorites du Maréchal de Vieux-Boucau.
Décidément, au regard de vos points communs, ce qui vous sépare est négligeable.

Maxime a dit…

Oui mais à la SPA, ils aiment les animaux, alors c'est pas pareil. Ils ont le droit de les parquer par dizaine, et pendant des semaines dans des box de 8m². Vous comprendrez, c'est pour leur bien, et puis l'euthanasie, c'est pour les soulager de la solitude, et régler les problèmes de population vieillissante dans le chenil.Mais chut, les gentils ne commettent que des actes beaux et généreux.

Pour en revenir aux musiciens derrière, il y a bien un petit air du Cid avec le clarinettiste, mais avec la calvitie et quelques années et kilos supplémentaires.

FiX a dit…

la revendication de "dur dur d'etre un bebe", et du titre de "petit oiseau chanteur ds pyrénées" c'est trop bon. Mèf' que Jordy ne lui fasse pas un procès...
Je trouve ça frais... moi

Jean-Paul Richier a dit…

Maxime a remis le couvert : « Oui mais à la SPA, l'euthanasie, c'est pour les soulager de la solitude, et régler les problèmes de population vieillissante dans le chenil. »

Quel gâchis, hein, tous ces clebs que faute d'adoptants on euthanasie avec une simple piqûre, alors qu'on pourrait organiser des combats de chiens, en les affamant un peu pour les rendre bravos !
Attention, hein, pas des trucs semi-improvisés à la banlieusarde, mais des cérémonies codifiées avec découpage chronologique, zizique, et tout le toutim, et avec avant tout, Môssieur, le vrai respect du chien.

Si vous voulez j'assurerai le rationnel anthropologico-culturel, avec la sauvagitude de l'animalité lupine résurgente, la pratique du noble combat de chiens attestée dans maintes cultures depuis l'Antiquité, la dimension festive autour d'un rituel quasi-sacrificiel, le jeu de miroir entre animalité et humanité, avec le loup domestiqué par l'Homme, Anubis guidant les âmes vers le royaume des Morts, Cerbère séparant les vivants des morts, la louve des fondateurs de Rome, le mystère du loup-garou. Et, au final, par ce jeu d'identification qui remonte à la nuit des temps, l'interrogation spirituelle de l'Homme sur les conditions et sur l'issue de sa mort, au travers de cet affrontement dionysiaque.

Bien entendu, inévitablement, certains vilains pas beaux détourneraient cette équation tragique vers une affaire de prestige et d'argent.
Mais vous seriez là pour défendre l'Éthique.

Florent a dit…

N'est-ce pas Salvador Boix le flutiste à gauche sur la vidéo ?

FiX a dit…

Pour l'euthanasie de la SPA, le problème vient des personnes qui prennent des "animaux de compagnie" sans assumer les contraintes.
Je ne vois pas l'intéret de mettre dos à dos la corrida et les problèmes de la spa pour gérer le nombre de leurs pensionnaires.
"le jeu de miroir entre animalité et humanité" n'a pas lieu d'être. Il n'aura pas échapper à l'excellent Richier qu'il s'agit de combats entre animaux. Comme les combats de coqs. Et ça me parait être une différence... comment dire... non-négligeable.